Skip to content

Du pain sur la planche pour 2013 !

10 janvier 2013

Par Guylaine Maltais

pain sur planche2

Lundi le 7 janvier, pour notre 1er #msguchat de l’année (le 8e depuis le tout début), nous avons eu le plaisir d’accueillir de nouveaux joueurs pour participer à cette discussion ouverte sans question préétablie, en tentant tout-de-même de prioriser les échanges autour des sujets à envisager pour l’année.

Animé par Gilles Martin, voici en résumé ce qui ressort de ce premier rendez-vous de 2013.

Des sujets intéressants à venir

D’abord, quant aux suggestions de sujets à aborder pendant cette année :

  • Les outils de veilles et de gestion  existant. Bien que nous ayons déjà accordé un #msguchat à ces outils, ils évoluent rapidement et de nouveaux se pointent toujours à l’horizon!
  • Les outils très techniques, dont ceux de cartographie collaborative ;
  • Des échanges sur des évènements précis afin d’en retenir des apprentissages;
  • Des échanges avec des acteurs pour connaître leur expérience ;
  • Des échanges sur les stratégies, éléments central de tous moyens de communication ;
  • Un retour d’expérience sur les événements passés comme celui de Dumile à l’Ile de la Réunion ;
  • Un #msguchat consacré à chaque phase de la gestion d’urgence, dont la communication de risque, avant, devant être intégrée dans un plan d’urgence, sans oublier le «après» ;
  • Un retour d’expérience incluant les axes d’amélioration des intervenants ;
  • Préfigurer un VOST francophone, en faire un test sur un évènement pour s’exercer ;

Il a également été proposé de saisir l’opportunité d’une réelle situation d’urgence afin de procéder à un exercice/simulation. Puisque l’intégration vient en bonne partie à l’utilisation, rien de tel pour se faire la main! Un thème de chat comprenant des questions précises  serait suggéré et lors d’un événement, les membres intéressés de la communauté pourraient faire du monitoring et même, créer des outils de communication! On considère également essentiel de développer une méthode pour procéder à des retours d’expérience (REX) à froid concernant les échanges qui se font sur les MS lors de crise. N’est-ce pas que tout cela est stimulant et invitant?!

Outils à venir et un blogue juste pour nous!

Une liste de mot-clé (ashtags), autour des thèmes de l’urgence et de la prévention, sera conçue afin d’aider tous et chacun à s’y retrouver. Par exemple, #gescrise (déjà utilisé par plusieurs) servira à parler de la gestion de crise au sens large (hors urgence vitale), tandis que #gesurg  concept de gestion d’urgence, plus adapté à la réalité du Québec. Plusieurs autres feront aussi partie du lexique, patiemment attendu!

Vous aurez bientôt l’occasion de voir le lexique en intégralité puisqu’il sera déposé sur le nouveau blogue à venir, destinée à la communauté, dont la sortie est prévue entre fin janvier et mi-février. D’ailleurs, nous tenterons de mettre l’accent sur l’ensemble des différences de termes et de concepts entre la France et le Québec ainsi qu’entre d’autres pays si nécessaire.

Grâce à l’initiative de Cédric Moro, bientôt un document de référence sera disponible pour toute municipalité, organisation de pays francophone souhaitant faire le pas en MSGU. En effet, il y a plusieurs mois, Cédric a pris sous sa charge de démarcher auprès la Nouvelle-Zélande, plus spécifiquement, le groupe CDEM de Wellington, pour faire traduire en français, leur guide des meilleures pratiques en MSGU. Suite à leur réponse affirmative, il s’est occupé de tout et au moment d’écrire ces lignes, le document, traduit, est en attente d’approbation en Nouvelle-Zélande. D’ici peu, vous aurez la chance de télécharger ce document et de vous y référer.

D’autres groupes?

Une question a été soulevée quant à la pertinence d’ouvrir un groupe d’échange sur d’autres réseaux, comme Viadeo et LinkedIn. Les avis sont partagés…pas de consensus à priori. Bien que pour développer le concept, il faut par définition toucher les personnes non présents sur les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook, mais ayant une présence sur les réseaux professionnels. Une crainte se pointe à l’horizon : en allant sur ces réseaux, on risque de perdre définitivement le contact avec les réseaux sociaux d’urgence. Qui plus est, l’idée de base se situant dans la collaboration, certains membres se demandent si des personnes chercheront plus à vendre leurs services qu’à faire évoluer la communauté et ses réflexions. Quoi qu’il en soit, si ce virage ce prend, l’établissement d’une stratégie s’avèrera primordial car tout dépend de ce que nous voulons atteindre et qui. En effet, qui vise-t-on et pourquoi? La population en générale, la population de nos communautés respectives, les décideurs? Certes, plus on rejoindra les décideurs, plus les #MSGU feront du chemin!

Faire évoluer les MSGU passe aussi par les moyens traditionnels, en présentant des conférences, en offrant de la formation, par exemple. Ce qui permettra de sensibiliser, entre autres, les décideurs. Finalement, prévoir la convergence de tous nos moyens et actions de communications vers le blogue à venir, dénominateur commun de nos outils.

Une belle année 2013, avec beaucoup de pain sur la planche, se dessine donc devant nous! Vous embarquez avec nous?

Le storify est disponible ici grâce à Ludovic Blay :

Advertisements
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :