Skip to content

Lac-Mégantic, dévasté mais tissé serré

8 juillet 2013

Par Guylaine Maltais

Photo prise par SPIQ.CA

Photo prise par SPIQ.CA

Nul besoin de répéter tout ce qui a été dit sur les tragiques événements survenus le week-end dernier, CHEZ NOUS, à Lac-Mégantic, au Québec. C’est le cœur rempli d’émotions et d’incrédulité que j’écris ce billet, bien qu’une telle dévastation me gèle en même temps les idées.

L’organisation sur le terrain
Habituellement, je me fais critique mais tout travail bien fait mérite également d’être souligné. Surtout à l’égard de l’organisation gouvernementale souvent mise à l’épreuve de toute part. Il importe donc de saluer l’incroyable déploiement de l’organisation régionale de la sécurité civile (sécurité civile, Urgence Québec, santé public, environnement, Sûreté du Québec, etc.) et de la Croix-Rouge. Tout-à-fait remarquable, leur présence transperce nos écrans (télé, ordinateur, etc.). Sans oublier le dur combat mené par les pompiers. Sincèrement, chapeau !

Une communauté dévastée …
Une urgence sans nom qui afflige tant la communauté directement touchée que l’ensemble du Québec. Des images de Lac-Mégantic, maintenant décimé, voyageant à la vitesse de clics à travers le monde où tout citoyen du monde sympathise avec les personnes touchées, sinistrées, et ou endeuillées. La douleur de la vision de ces images n’est qu’un grain de sable comparée à leur souffrance. Une page Facebook vient d’ailleurs d’être créée pour rendre hommage aux personnes disparues de Lac-Mégantic.

…mais tissée serrée
Que dire de cette communauté qui n’a pas hésité à aider les leurs en mettant sur pied cette page Facebook dont l’initiative revient à madame Isabelle Halée.
Combien de fois avons-nous mentionné que le citoyen souhaitait être acteur lors d’un événement d’urgence ? En voilà une preuve irréfutable ! Tout à l’honneur de ces citoyens qui ont mis l’épaule à la roue naturellement pour aider les familles et amis à se retrouver. Une autre première au Québec en termes de MSGU me permettant de revenir sur le fait que le citoyen doit être considérer par les organisations comme un acteur à part entière du plan d’urgence.

De tout cœur avec vous Lac-Mégantic. Soyez forts.

Pour les autres, si vous souhaitez aussi aider les sinistrés, donnez généreusement à la Croix-Rouge : en cliquant ici.

Un prochain billet, analysant plus concrètement l’utilisation des MSGU, sera réalisé avec mon collègue Cédric Moro. Et ce, aux simples fins d’en retirer des apprentissages tout comme nous le faisons lors d’autres événements d’urgence.

Advertisements

From → Gestion de crise

One Comment
  1. jacquesisabelle permalink

    Bravo Guylaine pour ton article. Je suis en parfait accord avec tes propos.

    Jacques

    Envoyé de mon iPad

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :